Alice au pays des merveilles digitales

Une montagne de travail emportée dans une avalanche d’appels d’offres : les heures sup s’accumulent pour Klicia tandis que les notes de taxis et de plateaux de sushis ensevelissent le bureau de la comptabilité… Quel carnage. Il est grand temps d’agrandir la famille Planning Stratégique. La quête du graal s’est rapidement écourtée lorsque quelques mails, deux entretiens et un exercice plus tard, une certaine Alice rejoint la meute. Blésoise d’origine (oui c’est comme ça qu’on appelle les habitants de Blois) Alice arrive à Paris avec un Bac ES en poche, où elle intègre l’école de commerce ISTEC en programme master. Elle se spécialisera ensuite en marketing, événementiel et communication. Venant d’une ville de souverains, il lui fallait un parcours royal. Après un échange à Madrid où elle se fait un remake de l’auberge espagnole à sa façon, Alice enchaine ses différents stages et expériences qui forgeront sa passion de la stratégie. Partout elle s’implique et s’applique : liste BDE, organisation de TEDx et de trois de galas en tant que trésorière, ça donne des compétences qui n’ont pas de prix. Côté professionnel, elle s’est d’abord enivrée de connaissances chez Nicolas avant de se tourner vers la stratégie chez Publicis Shopper pendant 3 mois. Curieuse, elle tente une expérience chez l’annonceur où elle s’occupe de la stratégie de Bensimon. Mais ne trouvant pas vraiment chaussure à son pied, elle continue sa tournée des expériences et se dirige vers l’univers start-up en alternance. Elle était bien partie pour un tour du secteur en 80 stages.

Mais c’est finalement en deuxième année de master et toujours en alternance qu’elle postule et remporte son stage chez Publicis Chemistry en planning stratégique. La boucle est bouclée.

Et ce stage elle le voulait : elle se présente malgré l’absence d’offre et joue de sa malice pour attirer l’attention. Un CV et une lettre de motivation criblés de références aux passions de son futur maître de stage, fallait oser. Comme tous planeurs qui se respectent, elle a identifié la cible et l’a touchée en plein dans le mille. Mais sa passion, ce n’est pas que la strat, Alice ne serait pas elle-même sans le sport. Au lycée, elle était d’ailleurs en option athlétisme à haut niveau, qu’elle a pratiquée 13 ans. Elle a même été trois fois vice championne de France de marche athlétique. Chapeau.

Aujourd’hui et pour ne pas perdre tous ces bons muscles, elle s’entraine pour le marathon de Paris. Fin prête à parcourir 42,195 km dans les rues de la capitale, on espère retrouver les meilleurs moments de ce défi sur les réseaux sociaux. Le rayonnement de l’agence en dépend.

Outre les muscles en acier que tout ce sport lui sculpte, un plaisir suspect se cache derrière tant de motivation : cuisiner et manger. Et comme tout le monde le sait, la cuisine est bien meilleure quand on la partage entre collègues. A quand son fameux risotto au chorizo ? Chez Braaxe on est impatient de pouvoir y gouter. Bienvenue dans son univers entre baskets, strats et paillettes.