Châtelet

SCROLL

La pluie est
une fête.

C’est le retour d’un grand succès, Singin’ in the Rain et ses danses effrénées viennent rythmer la fin d’année des Parisiens. Plus inédit encore : pour cause de travaux au Théâtre du Châtelet la comédie musicale s’élancera dans la sublime Nef du Grand Palais à partir de Novembre 2017. L’enjeu ? Médiatiser l’évènement et susciter l’envie auprès d’un public large et moins familier des théâtres.

Don
chatelet
chatelet

Joie de vivre !

chatelet

Playin' the Rain

Singin’ in the rain c’est la joie de vivre en toutes circonstances, c’est garder le sourire et s’amuser même quand il pleut. Toujours voir le bon côté.

Pour diffuser l’esprit de la pièce et inviter le public à jouer sous la pluie, Braaxe imagine Playin’ in the Rain : la rencontre rythmée entre un parapluie insolite et une nouvelle expérience de jeu.

‘’Vous chantiez sous la pluie ?
J’en suis fort aise. Eh bien,
dansez maintenant.‘’

Social gaming & claquettes

Playin’ in the Rain, c’est le Guitar Hero des claquettes : l’application qui vérifie si les joueurs ont vraiment le rythme dans les doigts.

Sur l’interface, chacun est invité à reproduire les pas des scènes les plus mythiques de la pièce avec ses pouces, en profitant de la bande originale.

La scène, comme s’ils y étaient

paraplay

Jouer à l’abri
du Paraplay

Danser sous la pluie sans se mouiller peut paraître un peu compliqué… mais c’était sans compter sur le Paraplay.

Né de la combinaison entre un selfie stick et un parapluie, ce partenaire de danse insolite permet d’exécuter les plus belles chorégraphies sans aucun faux pas.

L'envers du décor

Tout est mis en oeuvre, chaque minute de chaque journée, pour que le public s’émerveille tout au long de la soirée. L’ovation récompense les efforts répétés.

En partageant les coulisses, de l’aiguille du costumier aux leviers du machiniste, Braaxe immerge la communauté dans ces préparatifs et la fait monter en pression avant la représentation.

Châtelet

La pluie est
une fête

C’est le retour d’un grand succès, Singin’ in the Rain et ses danses effrénées viennent rythmer la fin d’année des Parisiens. Plus inédit encore : pour cause de travaux au Théâtre du Châtelet la comédie musicale s’élancera dans la sublime Nef du Grand Palais à partir de Novembre 2017.

L’enjeu ? Médiatiser l’évènement et susciter l’envie auprès d’un public large et moins familier des théâtres.

Joie de vivre

Playin'in the Rain

Singin’ in the rain c’est la joie de vivre en toutes circonstances, c’est garder le sourire et s’amuser même quand il pleut. Toujours voir le bon côté.

Playin'in the Rain

Pour diffuser l’esprit de la pièce et inviter le public à jouer sous la pluie, Braaxe imagine Playin’ in the Rain : la rencontre rythmée entre un parapluie insolite et une nouvelle expérience de jeu.

Vous chantiez sous la pluie ? J’en suis fort aise.

Eh bien, dansez maintenant.

Social gaming & claquettes

Playin’ in the Rain, c’est le Guitar Hero des claquettes : l’application qui vérifie si les joueurs ont vraiment le rythme dans les doigts.

decoration

Sur l’interface, chacun est invité à reproduire les pas des scènes les plus mythiques de la pièce avec ses pouces, en profitant de la bande originale.

Jouer à l’abri
du Paraplay

Danser sous la pluie sans se mouiller peut paraître un peu compliqué… mais c’était sans compter sur le Paraplay.

Né de la combinaison entre un selfie stick et un parapluie, ce partenaire de danse insolite permet d’exécuter les plus belles chorégraphies sans aucun faux pas.

decoration

Jouer à l’abri
du Paraplay

decoration
decoration

L'envers du décor

Tout est mis en oeuvre, chaque minute de chaque journée, pour que le public s’émerveille tout au long de la soirée. L’ovation récompense les efforts répétés.

decoration

En partageant les coulisses, de l’aiguille du costumier aux leviers du machiniste, Braaxe immerge la communauté dans ces préparatifs et la fait monter en pression avant la représentation.